Soixante ans du Traité de Rome: «Il ne suffit pas d’en appeler à l’unité», selon Tusk

Donald Tusk. © EPA
Donald Tusk. © EPA

Ils sont venus, ils étaient tous là. Y compris la Première ministre polonaise et le Grec Tsipras, qui jeudi encore menaçaient de gâcher la fête et de ne pas signer la «  déclaration de Rome  » négociée pendant quelques semaines par les diplomates… Arrivés dans la cour du Capitole sous un soleil romain aveuglant, les 27 chefs d’Etat ou de gouvernement et les trois présidents de l’Union européenne (Conseil, Parlement et Commission) se sont donc retrouvés dans la capitale italienne. Dans la salle des Horaces et des Curiaces, celle où les « pères fondateurs » signaient il y a précisément 60 ans les deux traités instituant les Communautés européennes, ils ont cérémonieusement apposé leur signature à eux au bas de la déclaration commémorative…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • Pour plus d'informations === > http://www.les-crises.fr/discours-de-pierre-mendes-france-contre-le-traite-de-rome-le-18-janvier-1957/

A la une
Tous

En direct

Le direct