Entre l’Ukraine et la Russie, c’est la guerre de l’Eurovision

La Russie a annoncé en réponse qu’elle ne diffuserait pas le concours cette année. © D.R.
La Russie a annoncé en réponse qu’elle ne diffuserait pas le concours cette année. © D.R. - DR

KIEV (Ukraine)

Il est loin le temps où le concours Eurovision de la chanson semblait nimbé d’un voile d’innocence, complètement raccord avec les partitions déclinées par ses candidats. Désormais, le sommet annuel de la variété populaire européenne est devenu le champ de bataille de la « guerre de l’information » à laquelle se livrent la Russie et l’Ukraine. Cette dernière a décidé d’interdire l’accès à son territoire à la candidate russe, lors de la finale de la 62e édition du Concours qui se tient ce samedi 13 mai à Kiev. Ce week-end, deux journalistes et un photographe ont également été refoulés à la frontière pour la même raison.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • Que du normal, la Russie ce n'est pas l'Europe de "l'Atlantique à l'Oural" . Pour qu'elle en soit il faudrait que notre vieux continent s'ouvre, se mondialise, s'humanise, ce qui me paraît plus relever du rêve que de l'Utopie.

A la une
Tous

En direct

Le direct