Un centre pour l’agriculture du futur

<span name=cutline_content dam:org_class=paragraph displayname=cutline_content dam:orgTag=cci:cutline_content><p dam:orgTag=cci:p>Les projets étudiés iront du développement d’une agriculture </p><span xmlns:ccix=http://www.ccieurope.com/xmlns/ccimlextensions value=252 dam:orgTag=ccix:command></span><p dam:orgTag=cci:p>urbaine (photo) à la protection des cultures. </p></span><p dam:orgTag=cci:p><span name=cutline_credit_c dam:org_class=character displayname=LEGENDE_CREDIT dam:orgTag=cci:cutline_credit_c>DR.</span></p>

Les projets étudiés iront du développement d’une agriculture

urbaine (photo) à la protection des cultures.

DR.

- LESOIR

Quatre mille mètres carrés. L’infrastructure est immense, mais loin d’être terminée. Vendredi, les premières installations ont été inaugurées, et le futur « Terra Research Centre » présenté. Dès la rentrée académique 2017, le nouveau centre international de recherche de l’ULg se dressera fièrement sur le campus universitaire de Gembloux Agro-Bio Tech. Un projet unique en Belgique.

Pour ce faire, une infrastructure adaptée, mais aussi de nombreux outils et équipements sont nécessaires ; le tout représente un budget de 20 millions d’euros (financés par la Région wallonne, la Communauté française et le FNRS). L’objectif : répondre à une demande de la société, en termes d’environnement et d’agriculture.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct