Les web TV en quête de reconnaissance

<span name=cutline_content dam:org_class=paragraph displayname=cutline_content dam:orgTag=cci:cutline_content><p dam:orgTag=cci:p>Kodjo Degbey et Françis Koumondji travaillent pour Bel’Afrika Media. </p></span><p dam:orgTag=cci:p><span name=cutline_credit_c dam:org_class=character displayname=LEGENDE_CREDIT dam:orgTag=cci:cutline_credit_c>Bruno Dalimonte. </span></p>

Kodjo Degbey et Françis Koumondji travaillent pour Bel’Afrika Media.

Bruno Dalimonte.

- LESOIR

Kodjo Degbey, gérant de Bel’Afrika Media nous accueille dans ses locaux à Schaerbeek : un appartement au rez-de-chaussée transformé en studio avec un drap en guise de fond vert. Il y a dix ans, lorsqu’il a commencé son projet de média, Kodjo Degbey tournait dans son salon. « J’ai commencé en tant que vidéaste autonome à destination de la diaspora africaine en Belgique. Puis, le projet s’est élargi à différentes communautés dans le but de refléter la diversité et la cohésion sociale. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
A la une
Tous

En direct

Le direct