Fil info

Dans les pas de Charles-Joseph de Ligne, à Beloeil

Au centre de la place de Beloeil, lorsqu’on regarde vers le château, se dresse l’imposante statue d’un gentilhomme. C’est celle de Charles-Joseph Lamoral, 7 e prince de Ligne, prince d’Amblise et d’Épinoy, Feld-Maréchal et, sans nul doute, la plus brillante personnalité de cette ancestrale famille princière. L’homme n’a pourtant pas vécu très longtemps à Beloeil, sa carrière diplomatique et militaire l’amenant à voyager à travers toute l’Europe. Mais c’est surtout ses talents littéraires et de mémorialiste qui lui ont fait traverser les siècles. Né à Bruxelles le 12 mai 1735, Charles-Joseph de Ligne est, en effet, l’un des grands témoins du XVIII e siècle. Proche de la Cour d’Autriche, ayant épousé une princesse de Liechtenstein, ami fidèle de la reine Marie-Antoinette, il va, tout au long de sa vie, échanger de savantes correspondances avec Catherine II de Russie, Voltaire, Rousseau, Goethe, Casanova et autre Germaine de Staël, mais aussi coucher sur papier tout ce qu’il a pu vivre, connaître, apprécier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct