Fil info

Trump admet de possibles interférences dans l’enquête sur les liens avec la Russie

Le président américain Donald Trump a admis jeudi qu’il avait demandé trois fois au désormais ex-directeur du FBI James Comey s’il était visé par une enquête, une intervention pouvant être interprétée comme une tentative d’interférence ou d’intimidation.

«Je lui ai demandé», a dit le président américain lors d’une interview sur NBC, rapportant deux conversations téléphoniques. «J’ai dit ‘Si c’est possible, pouvez-vous me dire s’il y a une enquête sur moi ? Il a dit qu’il n’y avait pas d’enquête sur moi», a-t-il expliqué, en référence aux investigations en cours sur des liens entre des proches du président américain et la Russie durant la campagne électorale de 2016.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct