Fil info

Diacre suspecté d’euthanasie: des familles inquiètes se font connaître

La police et l’hôpital du Sacré-Coeur de Menin ont reçu des appels téléphoniques de familles de possibles victimes du diacre de Wevelgem, rapportent vendredi plusieurs journaux.

«  Il est difficile pour nous de contrôler si les personnes dont on nous parle, sont effectivement des victimes dans cette affaire. A l’heure actuelle, nous ne disposons pas encore d’une liste de noms des victimes  », réagit la porte-parole de l’hôpital. Pendant la période de 30 ans durant laquelle le suspect était employé comme infirmier à l’hôpital, au moins 400 patients sont décédés, rappelle-t-on. Selon Het Laaste Nieuws, le parquet de Courtrai pourrait demander l’exhumation de dizaines de corps pour trouver d’éventuelles traces de violences physiques.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct