Fil info

Al Manara, magnifique passeur de frontières

Des passeurs. C’est le mot. Des gens qui font de la musique, et bien. Mais surtout des personnalités qui vont au-delà de la musique. En entendant Eloi Baudimont diriger des fanfares, travailler dans le projet Mali Mali avec Baba Sissoko, conduire le Grand Orchestre Lunaire à La Louvière, en appréciant le travail de Ramzi Aburedwan avec son Ensemble national de musique à Ramallah, et surtout en s’enthousiasmant pour sa création d’Al Kamandjati et son réseau d’écoles de musique en Palestine, c’est ce que s’est dit Yanic Samzun, secrétaire générale de Présence et action culturelles : ce sont des passeurs, ils traversent les frontières. Alors, il les a mis en présence. Et tilt, ça a fonctionné.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct