Fil info

Paul Magnette: «Passer à côté de la révolution numérique serait une tragédie pour la Wallonie»

C’est l’ambiance des grands jours ce mercredi au parlement wallon. En fin de matinée, le ministre-président Paul Magnette (PS) a prononcé son premier « Discours sur l’état de la Wallonie. » Tous les groupes politiques y répliqueront en début d’après-midi. On attend bien sûr d’abord le point de vue de l’opposition après un exposé de haute tenue qui s’est voulu à la fois rassembleur, optimiste et prospectif.

Avant le Carolo, Elio Di Rupo et Rudy Demotte avaient déjà pratiqué cet exercice. Mais cette fois, Paul Magnette et le gouvernement s’engagent à un discours de cette importance chaque année à la sortie de l’hiver. Le parlement lui-même a tout à gagner dans cette décision : il devient un peu plus le théâtre des grands débats sur l’avenir de la Région.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct