Fil info

Le Parlement européen adopte un texte fort contre les minerais du sang

C’est un coup de théâtre qui s’est produit en séance plénière du Parlement européen à Strasbourg ce mercredi midi, lors du vote sur le projet de règlement sur les minerais de conflit. Pour rappel, cette législation est censée briser le lien entre l’exploitation de certains minerais (dont on tire tungstène, étain et tantale) et de l’or, et les conflits, particulièrement ceux de la région des Grands Lacs. Deux camps étaient aux prises : l’un, de droite, qui paraissait assuré de disposer d’une majorité au Parlement, s’opposait à une législation qui contraindrait les entreprises utilisant ces minerais à assurer la traçabilité de leur chaîne d’approvisionnement; l’autre, regroupant la gauche, les Verts et quelques libéraux, veut un système contraignant.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct