Fil info

Près de 75% des Belges estiment que leurs enfants ne sont pas plus en sécurité depuis l’affaire Dutroux

Trois quarts des Belges estiment que les enfants ne sont pas plus en sécurité aujourd’hui qu’il y a vingt ans, lors de l’affaire Dutroux, et 80% pensent qu’on ne connaît pas toute la vérité sur ce dossier, ressort-il d’un sondage Ipsos Public Affaires relayé par Le Soir Magazine à paraître mercredi.

Toute la lumière n’a pas été faite

La première question portait sur l’enquête menée dès 1995 et le jugement aux assises en 2004. Il apparaît que huit Belges sur dix, principalement les femmes (87%), pensent que toute la lumière n’a pas été faite sur ce dossier. Par ailleurs, les sondés de la tranche d’âge des 35-54 ans (soit la génération des 15-35 ans de l’époque) sont nombreux (84%) à penser qu’on ne connaît pas toute la vérité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct