Fil info

La Grèce propose aux créanciers le plan auquel les Grecs ont dit «non»

Au premier coup d’œil, la ressemblance est frappante. A la lecture aussi. Le document contenant les « mesures prioritaires » que le gouvernement grec a envoyé jeudi soir à ses créanciers, autrement dit le plan de réformes qui soutient la demande grecque d’un nouveau plan d’aide financière, est presque à l’identique celui que la Commission européenne avait publié une semaine avant le référendum. Autrement dit : le plan de réformes soumis ce jeudi est donc, à quelques détails près, celui contre lequel le gouvernement d’Alexis Tsipras avait encouragé à voter « non ».

Voir ce document

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct