Fil info

Terrorisme Peines réduites en appel à Bruxelles : Filière Degauque : clémence

La mort de Muriel Degauque, lors d’un attentat suicide en Irak, avait secoué la Belgique en novembre 2005. Cette Belge convertie à l’islam était, semble-t-il, la première femme occidentale à se faire exploser comme kamikaze pour cette cause religieuse.

Au terme du procès de la filière qui a acheminé Muriel Degauque vers son but ultime, la salle de la cour d’appel était presque déserte. Comme si l’aboutissement judiciaire de cette affaire n’intéressait plus personne.

La 12e chambre de la cour d’appel de Bruxelles a décortiqué tous les éléments de cette filière, le rôle de chacun, les apports extérieurs, les motivations des différents protagonistes, pour finalement aboutir à une sérieuse réduction de peine par rapport à ce qui avait été prononcé en première instance.

A l’époque, le jugement du tribunal était même apparu comme caricatural, tellement il moralisait l’attitude des prévenus.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct