Kazakhgate: 4 millions d’euros de commissions dans la nature

Selon l’avocate Catherine Degoul, 3 millions d’euros étaient destinés à Armand De Decker. © Photo News
Selon l’avocate Catherine Degoul, 3 millions d’euros étaient destinés à Armand De Decker. © Photo News

La commission parlementaire «  Kazakhgate  » se penche désormais sur le troisième et dernier volet de son enquête : dans quelles circonstances a été appliquée au printemps 2011 une loi imparfaite sur la transaction pénale, singulièrement au profit du « trio kazakh » et certains de leurs proches. Une question devrait être à l’agenda : où sont passées les commissions occultes qui n’ont pas encore été identifiées ?

Comme on le sait, pour éviter d’être jugés publiquement et éventuellement condamnés, les membres du trio ont payé un peu plus de 22,1 millions d’euros de transaction pénale sous forme d’amende, de remboursement de frais de justice et d’abandon de biens saisis.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct