Des alternatives existent pour réformer l’Europe

Des alternatives existent pour réformer l’Europe

Un spectre hante l’Europe. C’est l’Europe elle-même, guidée par les intérêts de l’oligarchie néolibérale. Soixante ans après le Traité de Rome, le rêve de l’Union, né dans les prisons fascistes, a été trahi. L’Europe demeure un continent riche habité par une population pauvre qui ne cesse de croître. L’austérité, devenue dogme de l’Union depuis la crise de 2007, a échoué dans son ensemble et a entraîné une augmentation des inégalités. Les pauvres sont devenus progressivement plus pauvres, les riches sont devenus plus riches, tandis que les dettes souveraines n’ont pas été régulées et que la désaffection des citoyens pour l’Union a augmenté.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct