Un meilleur cadre législatif pour les hoverboards et autres monoroues

Fondateur de Wheels Angels qui forme au maniement des nouveaux engins électriques, Fred Bonus se faufile aisément dans la circulation avec son monoroue, «
le chaînon manquant de la mobilité
» selon lui. © Dominique Duchesnes.
Fondateur de Wheels Angels qui forme au maniement des nouveaux engins électriques, Fred Bonus se faufile aisément dans la circulation avec son monoroue, « le chaînon manquant de la mobilité » selon lui. © Dominique Duchesnes. - Dominique Duchesnes.

Ils sont de moins en moins chers en magasins – leur prix moyen a chuté de 30 % entre septembre dernier et aujourd’hui. Et ils sont de plus en plus nombreux dans l’espace public – à défaut de chiffres officiels, on parle de plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires en circulation. En deux ans à peine, les « nouveaux engins de déplacements motorisés » ont démontré qu’ils avaient leur place dans la mobilité urbaine, quelque part entre la marche à pied, le vélo, la moto, l’auto et les transports en commun.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct