L’équilibre budgétaire à n’importe quel prix?

Philippe Donna, commissaire au Plan et Michel Saintrain
Philippe Donna, commissaire au Plan et Michel Saintrain

Les « prévisions quinquennales » du Bureau du Plan constituent un exercice particulier dont il faut bien comprendre la finalité. Les économistes – même ceux du Plan – n’ont pas de boule de cristal. Ni la prétention de prévoir l’évolution économique sur les cinq prochaines années.

L’objectif est d’esquisser la trajectoire la plus probable des grandes variables macroéconomiques, en fonction de certains « paramètres » sur lesquels la Belgique n’a pas de prise (comme l’évolution des prix du pétrole ou la conjoncture mondiale) et « à politique inchangée. »

Les « prévisions quinquennales » permettent ainsi de répondre à une question principale : les mesures de politique fiscale, économique, budgétaire, etc. déjà décidées et connues avec suffisamment de détail seront-elles suffisantes pour atteindre les objectifs que s’est fixés le gouvernement, en termes de finances publiques, de croissance, de créations d’emploi… ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct