François Bayrou, le ministre qui ne sera resté que 35 jours à la place Vendôme

François Bayrou avait fini par ravaler son ambition élyséenne pour n’être «
que
» ministre. Il ne sera resté que trente-cinq jours à la place Vendôme. © Platiau/Reuters.
François Bayrou avait fini par ravaler son ambition élyséenne pour n’être « que » ministre. Il ne sera resté que trente-cinq jours à la place Vendôme. © Platiau/Reuters. - Platiau/Reuters.

C’était devenu le boulet. Même si François Bayrou se voyait toujours depuis février comme le faiseur de roi, l’homme sans qui Emmanuel Macron n’aurait pu accéder au pouvoir.

En février, il lui avait offert un coup de pouce. Alors que le candidat d’En Marche ! traversait un trou d’air (notamment après ses propos sur la colonisation, «  crime contre l’humanité  ») il avait conclu avec lui une alliance qui lui permettrait de revenir dans la course. Mercredi, c’est en se retirant que François Bayrou a dû aider le Président.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct