En France, la loi sur la moralisation publique fait face à l’exaspération du peuple

François Bayrou. Charles Platiau/Reuters.
François Bayrou. Charles Platiau/Reuters. - Charles Platiau/Reuters.

S’il y a une mise en examen, ç’en sera terminé du poste de ministre » : c’était le leitmotiv d’Emmanuel Macron lors des débats pour la présidentielle. Le curseur, depuis lors, semble encore avoir penché vers une moralisation plus grande de la vie publique après l’annonce par François Bayrou de son retrait du ministère de la Justice… quelques jours après avoir présenté son projet de loi de moralisation de la vie publique !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct