Crise politique: ce qu’Olivier Maingain (Défi) entend par «mise à l’écart»

©Le Soir
©Le Soir

Benoît Lutgen (CDH) et Olivier Maingain (Défi) se sont enfin parlé au téléphone. « J’ai eu un contact avec lui ce matin, confirme le président des amarantes. J’ai convenu que je le rencontrerais. Mais sans ordre du jour préalable et sans autre engagement de ma part ». Pour rappel, Défi pose deux préalables à toute négociation : la poursuite des «  procédures judiciaires pour faire respecter l’arrêté Gosuin qui fixe des normes de bruit strictes pour le survol aérien de Bruxelles  » et la mise à l’écart des personnes mises en cause dans différents scandales.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct