Mieke De Clercq: «Fière d’être la première femme à l’Union belge»

Fleurie suite à son élection.
Fleurie suite à son élection. - DR

Comme un symbole, cette nomination intervient quelques jours avant l’Euro féminin (du 16 juillet au 6 août aux-Pays-Bas) qui verra, pour la première fois également, les « Red Flames » participer à une phase finale.

Madame De Clercq, on avait connu, dans les années 80, Marie-Hélène Damsin comme présidente d l’Olympic de Charleroi, et Suzy Coeck comme présidente de Berchem, avant Marieke Höfte, l’actuelle présidente de Saint-Trond. Mais à l’Union belge, vous êtes une pionnière…

Oui, et je ne pensais pas que ce cela aurait un tel impact, car on m’appelle beaucoup, pour l’instant. Mais je suis fière, oui, d’être la première femme à intégrer le Comité Exécutif.

Excusez-nous mais, en Wallonie, on ne vous connaît pas…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct