La Cour constitutionnelle renvoie Doel 1 et 2 devant le tribunal européen

Doel 1 et 2 sont les deux plus vieux réacteurs anversois.  Mis en service en 1975, ils peuvent produire jusqu’en 2025.
Doel 1 et 2 sont les deux plus vieux réacteurs anversois. Mis en service en 1975, ils peuvent produire jusqu’en 2025. - Belga

Après une longue bataille parlementaire entre majorité et opposition, le dernier volet de la saga nucléaire autour de la prolongation des réacteurs de Doel 1 et 2 se joue devant les tribunaux. Et il risque de durer quelques mois, pour ne pas dire quelques années. Des associations environnementales se sont en effet alliées pour contester cette prolongation devant différentes juridictions.

L’un des arrêts les plus attendus était celui de la Cour constitutionnelle, saisie par Bond Beter Leefmilieu (BBL) et Inter-Environnement Wallonie (IEW). La demande des associations est simple : l’annulation de la loi de prolongation. S’ils obtiennent gain de cause, Doel 1 et 2 devraient donc fermer boutique. Une situation sans précédent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct