Sécurité: élargir au privé la possibilité de signalement

Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon veut affiner et harmoniser l’organisation et la méthode de fonctionnement des cellules de sécurité intégrale locale (CSIL), sans remettre en cause pour autant le travail accompli à Molenbeek d’où venait l’auteur d’une tentative d’attentat qui a échoué mardi à la gare centrale à Bruxelles. Installées après les attentats de Bruxelles, les CSIL doivent contribuer à la détection du radicalisme au niveau local. Elles rassemblent les administrations et polices locales, les services judiciaires, les services sociaux. Dans le cas de la gare centrale, l’auteur de la tentative d’attentats s’était radicalisé en ayant échappé à tous les radars, a observé M. Jambon. Ce constat l’amène à réfléchir à une réorganisation des CSIL de manière notamment à y accroître les possibilités de signalements dont seraient porteurs un certain nombre de partenaires, y compris privés (entreprises). (b.)

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct