Efficace, la réglementation sur les précurseurs?

Comment Oussama Zariouh s’est-il procuré les composants chimiques nécessaires à la fabrication de TATP ? Depuis septembre 2016 et dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, toute personne ayant eu connaissance de vols, de disparitions ou de transactions suspectes de précurseurs d’explosifs est tenue, en vertu d’une loi portant exécution d’une norme européenne, de le signaler auprès de la police fédérale.

Certaines de ces substances, comme le nitrate d’ammonium ou le perchlorate de potassium, par exemple, figurent en effet dans les « recettes » de charges explosives, comme le TATP.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct