l’édito

Déjà une semaine de crise politique, une semaine de trop pour certains

Déjà une semaine de crise politique, une semaine de trop pour certains

Ce lundi, il y a déjà une semaine que Benoît Lutgen a porté l’estocade aux coalitions auxquelles le CDH participe en Wallonie, à Bruxelles et en Fédération Wallonie-Bruxelles. Sept jours. Peu et beaucoup à la fois.

Peu parce que les partenaires des humanistes et même leurs adversaires ont dû digérer le choc et organiser la riposte ou le dialogue, c’est selon. Le temps de la sidération passé, les premiers contacts ont eu lieu. Ministres et députés ont repris le collier, même si l’envie n’y est plus vraiment et que le rythme de travail a faibli.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct