Jean-Noël Missa: «L’objectif premier du dopage, c’est de soigner»

La lutte antidopage n’est pas parvenue à restaurer l’éthique sportive. © EPA.
La lutte antidopage n’est pas parvenue à restaurer l’éthique sportive. © EPA. - epa

Est-ce que certains sports sont plus exposés au dopage ? Si oui, est-ce que le cyclisme fait partie de ces sports ?

Oui, certains sports sont probablement plus exposés que d’autres. Ceux qui testent la force ou la vitesse brutes, c’est-à-dire les capacités pures de l’athlète, sans grande technique. Au rang de ces sports figurent, par exemple, le cyclisme ou l’athlétisme.

Le dopage est-il indissociable du sport de haut niveau ?

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct