Le Tour de France, une caravane publicitaire mondialement reconnue

Les départs et arrivées d’une étape se font chaque fois à un endroit différent. © AFP.
Les départs et arrivées d’une étape se font chaque fois à un endroit différent. © AFP. - AFP.

C’est comme la ritournelle, une ode aux délicieuses caresses du soleil de juillet. Le Tour de France doit ainsi l’essentiel de sa popularité à l’émergence des congés payés, en 1936, dès lors que les estivants purent savourer le passage des coureurs couchés dans les champs de blé fraîchement coupé. L’herbe piquait aux fesses mais qu’importe, à l’ombre de parasols improvisés et d’une bouteille de rosé bien frappé, rien n’était plus beau que la course et le convoi qui précédait le peloton, la fameuse caravane publicitaire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct