Louis Frémaux The complete Birmingham years

<span>Louis Frémaux</span> The complete Birmingham years

Louis Fremaux n’est pas un chef comme les autres. Libéré de la Légion étrangère à la demande du prince Rainier pour pouvoir prendre la direction de l’Opéra de Monte-Carlo, il rejoint en 1969 l’orchestre symphonique de Birmingham dont il fit, selon les dires de son successeur Simon Rattle, « le meilleur orchestre français du monde ».

Clarté, vivacité, sens de la couleur et des rythmes, Frémaux et son orchestre laisseront des témoignages incomparables de pages encore souvent délaissées à l’époque : Roma et Symphonie de Bizet, un superbe programme Ibert, du Satie, du Poulenc et un frétillant ensemble d’ouvertures d’Offenbach.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct