Chine: le Nobel de la paix Liu Xiaobo sorti de prison pour traiter un cancer du foie terminal

En 2010, c’est sur une chaise vide qu’avaient été déposés la médaille et le certificat du Nobel de la Paix. © Reuters.
En 2010, c’est sur une chaise vide qu’avaient été déposés la médaille et le certificat du Nobel de la Paix. © Reuters. - Reuters.

Libre, Liu Xiaobo ? Si le prix Nobel de la Paix 2010, enfermé depuis 2008, a bien quitté sa prison chinoise, il n’est qu’en liberté conditionnelle et uniquement pour être soigné dans un hôpital chinois. Pas question de recevoir sa femme, Liu Xia, assignée à résidence depuis 2010 et privée de tout contact, ni de parler avec des journalistes.

Triste destin que celui de cet intellectuel de 61 ans. Après avoir, sous le règne de Mao, souffert de la faim, été exilé en Mongolie extérieure avec ses parents intellectuels puis été obligé de travailler à la campagne, Liu Xiaobo a fait partie de la première génération admise à l’université en 1977, à l’issue de la révolution culturelle. Il y suit des études de lettres puis publie dans des revues des critiques littéraires, s’opposant assez vite aux doctrines officielles. A la fin des années 80, il est professeur chercheur à l’Université de Hawaï et à Columbia.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct