American Honey Trip désenchanté

<span>American Honey</span> Trip désenchanté

Prix du jury au Festival de Cannes 2016, ce trip dans le midwest US montre que, derrière l’ivresse et l’insouciance d’une bande de jeunes vendant des magazines en faisant du porte-à-porte, il y a du sentiment, de la peur, le désarroi et surtout le désenchantement d’une Amérique qui ne sait plus où est son rêve.

C’est filmé carré, proche des visages, avec le cursus musical au maximum et une énergie vitale incarnée d’emblée par la jeune Sasha Lane au jeu cash épatant. Seul reproche : vingt minutes de trop.

Frustration : pas de bonus.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct