Aucune faille dans la cuve du réacteur Doel 4

La cuve du réacteur nucléaire Doel 4 ne présente aucune fissure, contrairement à celles rencontrées à Doel 3 et Tihange 2, indique Electrabel, confirmant une information de la VRT. Electrabel avait décidé d’inspecter en profondeur ses sept réacteurs après les problèmes survenus à Doel 3 et Tihange 2. Ces analyses avaient déjà démontré l’absence de problème à Tihange 1 et 3.

Doel 4 a été inspecté en septembre et octobre. Doel 1 et 2 seront analysés dans les prochaines semaines, assure Electrabel. Les fissures de Doel 3 et Tihange 2 avaient été mises au jour à l’été 2012. Les centrales avaient été démarrées avant d’être à nouveau arrêtées le 25 mars 2014 pour de nouveaux tests. La décision de les relancer dépend de l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN). Selon Electrabel, un redémarrage ne doit pas être attendu avant le 1er janvier, mais cette échéance théorique a déjà été plusieurs fois repoussée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct