Macron-Trump: la diplomatie d’apparat

Macron-Trump: la diplomatie d’apparat

Après Vladimir Poutine, on verra donc Donald Trump sur les Champs-Elysées le 14 juillet. Nouvelle manifestation d’une diplomatie de l’apparat d’un président « jupitérien », qui a tenu dès les premiers instants à habiter sa fonction et à en utiliser tout le potentiel démonstratif.

L’idée d’inviter le président américain aux cérémonies du 14 juillet l’année du centenaire de l’entrée des Etats-Unis dans la Première Guerre mondiale était née avant même les élections américaines. Mais inviter Donald Trump, ce président si atypique pour ne pas dire anormal, n’est évidemment ni anodin, ni innocent.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct