La justice interdit à Alain Hubert l’accès à la station polaire

© DOMINIQUE DUCHESNES
© DOMINIQUE DUCHESNES

Le tribunal de première instance de Bruxelles a interdit mercredi au président de la fondation Fondation polaire internationale (International Polar Foundation, IPF), Alain Hubert, et à l’IPF de se rendre à la base polaire Princesse Elisabeth située en Antarctique, a annoncé le cabinet de la secrétaire d’Etat à la politique scientifique, Elke Sleurs.

«Ce jugement confirme la légitimité de notre réforme de la base polaire»

«Il (Alain Hubert) ne peut pas non plus entraver le fonctionnement de la station polaire, ni même utiliser le système SES ASTRA qui permet de gérer la station à distance», a ajouté le cabinet de Mme Sleurs (N-VA) dans un communiqué. L’IPF avait saisi le juge en référé pour rendre caduc l’arrêté royal du 10 août dernier qui modifiait la structure de la base polaire et révisait le fonctionnement du rôle de l’IPF.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct