Netanyahou se défend d’avoir voulu exonérer Hitler de son rôle dans la Shoah

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a dû se défendre mercredi d’avoir voulu exonérer Hitler de sa responsabilité dans la Shoah en déclarant que c’était le mufti de Jérusalem de l’époque qui avait donné au dictateur l’idée d’exterminer les juifs d’Europe. Il s’est retrouvé accusé par l’opposition israélienne et le président palestinien Mahmoud Abbas de déformer l’histoire après un discours prononcé mardi devant le Congrès sioniste à Jérusalem.

Benjamin Netanyahou: «Hitler ne voulait pas exterminer les Juifs»

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct