Les partenaires sociaux flamands s’accordent sur un pacte pour l’emploi

Patrons et syndicats flamands se sont entendus mercredi sur un pacte pour l’emploi, réclamant notamment la création d’une réduction complémentaire des cotisations patronales pour le groupe-cible des jeunes les moins instruits et une prime à l’embauche des chômeurs de longue durée âgés de 25 à 55 ans. Le gouvernement flamand avait donné aux interlocuteurs sociaux jusqu’à fin mars dernier pour lui présenter une proposition sur ces matières et leurs moyens, nouvellement acquis par les régions à la suite de la 6e réforme de l’État.

Mais la concertation a patiné et le ministre de l’Emploi, Philippe Muyters (N-VA), a menacé d’avancer avec son propre texte. Maintenant qu’il y a un accord entre patrons et syndicats, «  nous demandons au gouvernement flamand d’organiser au plus tôt une concertation pour débattre de nos propositions », a commenté Caroline Copers (ABVV-FGTB, syndicat socialiste), qui préside actuellement le SERV, le Conseil économique et social de Flandre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct