Diana Damrau Meyerbeer, Grand opéra

<span>Diana Damrau</span> Meyerbeer, Grand opéra

Peu à peu, Meyerbeer reprend ses droits dans l’histoire tant décriée de l’opéra du XIXe siècle. Son appétit bel cantiste de l’ornement et des couleurs, son sens dramatique inné, son souci de la juste caractérisation font de son écriture vocale tout autre chose qu’une simple démonstration même si celle-ci est toujours spectaculaire.

C’est ce que démontre avec un panache enthousiasmant Diana Damrau, fort bien accompagnée par l’orchestre de l’Opéra de Lyon sous la baguette d’Emmanuel Villaume.

Au programme, à côté des inévitables Huguenots, L’Africaine, Le Prophète et Robert le diable, on découvre des raretés comme Emma di Resburgo, Il Crociato in Egitto ou Ein Feldlager in schlesien.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct