Kazakhgate: le coup de «maître» de l’avocat De Decker

©PhotoNews
©PhotoNews

Principal défenseur pénaliste de l’homme d’affaires Patokh Chodiev, l’avocat Dirk Libotte avait donné le ton mercredi en invoquant devant la commission d’enquête parlementaire « Kazakhgate » son devoir de secret professionnel. Convoqué à son tour ce vendredi, il était prévisible que l’ancien président du Sénat Armand De Decker (MR), par ailleurs avocat et défenseur de Chodiev, emprunte ce vendredi le même chemin. Cela n’a pas manqué, et après sa prestation de serment, sa prise de parole n’a duré que 5 minutes et 50 secondes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct