«Etre à l’aise avec sa féminité, c’est un chemin»

© Olivier Polet.
© Olivier Polet.

Ce rouge à lèvres pétant, c’est un peu votre marque de fabrique ? Une affirmation aussi ?

J’adore le rouge à lèvres, je trouve ça très féminin. Il y a dix ans, je n’en mettais pas. Je voulais être plus androgyne, ne pas trop affirmer ma féminité. Je pensais que la féminité s’opposait au féminisme… qu’il valait mieux s’approcher des hommes pour être à leur niveau. A un moment, quand j’étais en jupe en rue, je me sentais très fragile, vulnérable.

C’est agréable d’être à l’aise avec sa féminité ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct