Douze heures à l’Académie

Ricardo Sa Pinto fait l’unanimité auprès des joueurs, même s’il les oblige depuis lundi à passer douze heures à l’Académie.
Ricardo Sa Pinto fait l’unanimité auprès des joueurs, même s’il les oblige depuis lundi à passer douze heures à l’Académie. - Photo News

Depuis son arrivée à Sclessin et son entrée en fonction, il y a trois semaines, Ricardo Sa Pinto a déjà affiché plusieurs facettes de son caractère. Conscient que la séduction fait partie du jeu, il apparaît à chaque sortie souriant et terriblement disponible avec les supporters du Standard, qui multiplient les selfies. « C’est important », confie, malin, l’entraîneur portugais. « Ce sont nos supporters et échanger deux ou trois mots avec eux est le minimum qu’on puisse faire. Parce que tout au long de la saison, on va avoir cruellement besoin d’eux… »

Sur le terrain, Ricardo Sa Pinto n’a pas mis beaucoup plus de temps pour faire l’unanimité auprès de ses joueurs qui, dans un bel ensemble, louent la passion qui accompagne chacune de ses actions, mais aussi la qualité de ses entraînements, sur le plan de la variété mais aussi de l’intensité. Avec, au final, deux changements très importants par rapport aux pratiques d’Aleksandar Jankovic.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct