Mazery le contredit: «C’est faux»

L’ancien grand chancelier de l’Ordre de Malte, le Français Jean-Pierre Mazery, est venu démentir ce vendredi tout lien entre l’Ordre et le Kazakhgate. En somme, il affirme que le préfet Jean-François Étienne des Rosaies aurait « abusé de sa position au sein de l’Ordre de Malte », ce qui aurait mêlé indûment le nom de l’Ordre au dossier du Kazakhgate et au dossier de la tentative d’anoblissement de George Forrest. Interpellé par le député Vincent Van Quickenborne (Open VLD), il dément également les propos que nous a tenus Armand De Decker sur les circonstances dans lesquelles Mazery serait intervenu pour mettre en contact De Decker et l’équipe de l’Élysée dirigée par Étienne des Rosaies et Me Degoul : « C’est Mazery qui m’a appelé un jour pour me dire qu’une avocate m’appellerait pour rejoindre un groupe d’avocats belges avec cette avocate française pour un dossier », avait déclaré De Decker au Soir en novembre 2016. « C’est faux, c’est faux !, a déclaré Mazery. Je l’ai lu comme vous, mais M.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct