Magnus, le Shazam de l’art

L’application Magnus sera opérationnelle à Bruxelles avant la fin de l’année. © D.R.
L’application Magnus sera opérationnelle à Bruxelles avant la fin de l’année. © D.R. - D.R.

Vous connaissez sûrement déjà Shazam, cette application qui reconnaît de manière presque magique les chansons en vous donnant son nom et son interprète en un rien de temps. Alors imaginez ce don d’omniscience pour les œuvres d’art. L’idée est simple : prendre une photo d’une toile pour recevoir directement son titre, son artiste, ses dimensions et l’historique des ventes. Une aubaine pour les timides désireux de connaître la valeur d’une œuvre sans avoir à le demander.

L’image peut ensuite être sauvegardée sur le smartphone ou partagée sur les réseaux sociaux. L’application fournit également une carte indiquant les expositions à proximité. Utile pour les esthètes en citytrip.

Un projet ambitieux

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct