Le hêtre, héros de la forêt de Soignes

Derrière l’étang de la patte d’oie, une zone sous statut Unesco. © Roger Milutin.
Derrière l’étang de la patte d’oie, une zone sous statut Unesco. © Roger Milutin.

Le hêtre, ce héros. En décidant d’inscrire la forêt de Soignes sur sa liste du patrimoine mondial, l’Unesco (l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture), c’est en réalité à ce grand échalas qu’elle songeait. Un costaud, ce hêtre. Repoussé à l’extrême-sud des confins européens il y a 12.000 ans, il a entamé une marche en avant à la fin de l’ère glaciaire. Au fur et à mesure, il a reconquis la quasi-totalité du continent. Alors qu’on ne le trouvait plus que dans les Apennins, dans les Pyrénées, dans les Balkans et en Grèce, il a fait sa réapparition chez nous environ 2.000 ans avant notre ère. Son expansion est toujours en cours : il pousse sans cesse vers le Nord, chassé par l’élévation des températures et surtout par l’aggravation des épisodes de sécheresse.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct