Cela s’est passé un 13 juillet: fin de course pour le cycliste Dario Frigo, mis en examen pour dopage

Dario Frigo au temps de la victoire. © EPA
Dario Frigo au temps de la victoire. © EPA

(article paru le 14 juillet 2005)

« T out homme a droit au rachat. Après l’enfer, le paradis . » Ainsi s’exprimait Dario Frigo, alors chez Tacconi, au soir de sa seule victoire d’étape au Tour, à Cluses, en 2002, devant Mario Aerts. En 2001, en effet, après avoir porté le maillot rose pendant 9 jours, Frigo était exclu du Giro à la suite d’une visite des carabiniers venus perquisitionner sa chambre. «  Ils ont trouvé des produits dopants ? C’est bien possible, mais, de toute façon, je ne les utilise pas  ! », déclarait-il plus tard.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct