Les données, un enjeu géopolitique majeur

Max Schrems après sa victoire contre Facebook.
Max Schrems après sa victoire contre Facebook. - AFP

L’arrêt « Facebook » de la cour européenne de Justice, rendu le 6 octobre dernier, va obliger Commission européenne et Etats-membres à s’interroger avec plus de diligence sur la manière dont les données des citoyens sont sécurisées, lorsqu’elles sont transférées aux Etats-Unis. Par ailleurs, le projet de lutte contre l’évasion fiscale des multinationales, que vient de présenter l’OCDE, rappelle lui aussi que les données sont au cœur des évolutions juridiques. Le juriste Alain Strowel explique pourquoi il s’agit d’une question géopolitique majeure.

La décision rendue dans l’affaire de l’étudiant autrichien Max Schrems contre Facebook a fait l’effet d’une bombe. C’est un coup d’arrêt à l’exploitation à tous crins des données numériques ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct