Bourlinguer en autocar, une histoire de voyageuses

Bourlinguer en autocar, une histoire de voyageuses

Colette attend depuis plusieurs heures déjà. Un bus l’a déposée gare du Nord dans l’après-midi. Elle arrive de Bonn, en Allemagne. Assise sur son sac à dos, elle attend l’arrivée du car qui la ramènera jusqu’à Paris ; le regard plongé dans son smartphone, elle feint d’ignorer le monde qui l’entoure. Depuis qu’elle est rentrée d’un an de volontariat au Togo, la jeune femme de 24 ans avale les kilomètres pour retrouver ses amis aux quatre coins de l’Europe, le plus souvent en autocar. Le véhicule vert arrive enfin. Endossant son barda, Colette se dirige vers la soute. Elle y lâche ses affaires avant de grimper dans le bus qui, lui, ira jusqu’à Marseille.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct