Ostende veut interdire les ONG dans ses rues

Le bourgmestre d’Ostende, Johan Vande Lanotte estime que les shoppers sont gênés par des sollicitations trop nombreuses. © D.R.
Le bourgmestre d’Ostende, Johan Vande Lanotte estime que les shoppers sont gênés par des sollicitations trop nombreuses. © D.R. - DR.

Les recruteurs de donateurs de la Croix-Rouge, d’Amnesty ou encore de WWF sont devenus persona non grata à Ostende. Le bourgmestre, Johan Vande Lanotte (SP.A,) a en effet déclaré aux journaux du groupe Mediahuis qu’il comptait interdire l’appel aux dons en rue. Plus de vareuses griffées des logos d’association humanitaires sur la digue ou dans les piétonniers ostendais. Et encore moins dans les rues commerçantes.

« Les gens viennent dans ces rues pour faire du shopping, pas pour se faire accoster tous les dix mètres, soit une organisation non gouvernementale, soit par une personne distribuant des tracts », explique le bourgmestre à NieuwsBlad.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct