La mort de Liu Xiaobo, présage d’une crise en Chine

Des manifestations se sont déroulées devant le bureau de liaison avec la Chine à Hong Kong suite à l’annonce de la mort de Liu Xiaobo. © Reuters.
Des manifestations se sont déroulées devant le bureau de liaison avec la Chine à Hong Kong suite à l’annonce de la mort de Liu Xiaobo. © Reuters. - Reuters.

Pékin

A peine s’éteignait jeudi en Chine, à l’âge de 61 ans, le dissident Liu Xiaobo, frappé par un cancer du foie après avoir purgé 9 de ses 11 années de prison pour délit d’opinion, que les réactions ont commencé à pleuvoir du monde entier, des Etats-Unis de Donald Trump comme de l’Union européenne. Réactions tristes mais critiques – le comité Nobel pointe du doigt la « lourde responsabilité » de l’Etat chinois dans le décès prématuré de celui à qui il avait décerné son prix de la paix il y a sept ans.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct