La voie est libre pour un gouvernement wallon MR-CDH

Jean-Luc Crucke et Pierre-Yves Jeholet, députés wallons très médiatiques, sont les noms qui reviennent le plus souvent, au MR, pour devenir ministres wallons. ©Belga
Jean-Luc Crucke et Pierre-Yves Jeholet, députés wallons très médiatiques, sont les noms qui reviennent le plus souvent, au MR, pour devenir ministres wallons. ©Belga - Belga.

Le ciel se dégage pour la formation d’un gouvernement wallon. Ce week-end, la ministre CDH Céline Fremault (CDH) avait dit son souhait de former une majorité sans le PS dans la capitale. Mais elle n’a pas reçu de réponse positive ni d’Ecolo ni de Défi. Le MR a donc donné un mandat explicite à son président, Olivier Chastel, d’aller de l’avant et de former un gouvernement wallon si aucune autre solution ne se dessinait dans les autres entités. Au CDH, le bureau n’a pas émis d’objection à cette perspective. Pour les autres entités, ce sera manifestement plus compliqué.

1

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct