Comment l’Europe voudrait stopper les flux de migrants

© Photo News.
© Photo News.

1

Renforcer le contrôle des frontières nord et sud

Le Conseil a approuvé le plan de la Commission proposant notamment de renforcer les contrôles à la frontière sud de la Libye, en collaboration avec les Etats membre du G5 Sahel (dont notamment le Niger et le Tchad). L’Union européenne interviendra à un niveau financier mais aussi en matière de formation, comme c’est déjà le cas pour les garde-côtes ; 113 garde-côtes ont pour l’heure été formés. Le comportement des garde-côtes a été vivement critiqué par Amnesty international, qui affirme que leurs techniques d’interception mettent souvent en péril les migrants. Des allégations sérieuses de connivence avec les passeurs ont aussi été rapportées.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Union Européenne