L’UE veut priver les passeurs de leurs bateaux

© AFP.
© AFP.

Briser le business des passeurs de migrants : depuis le boom exponentiel de passages et trafic de migrants en provenance des côtes libyennes, cet objectif est le leitmotiv de l’action européenne en Méditerranée centrale. Lors d’un Conseil des Affaires étrangères de l’UE ce lundi à Bruxelles, les 28 ont pris une décision nouvelle, des restrictions sur l’exportation et la fourniture de bateaux gonflables et de moteurs hors bord de l’UE vers la Libye.

Il s’agit de ces bateaux devenus caractéristiques, que l’on aperçoit sur les photos ou les prises de vues quotidiennes de migrants à la dérive. Des images terribles : on voit souvent ces embarcations archi-bondées, y compris avec des rangées d’hommes assis à califourchon sur les deux tubes latéraux de ces « dinghies ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Union Européenne